« Birds on a wire » de Rosemary Standley & Dom La Nena

Rosemary Standley s’est échappée de Moriarty, le temps de feuilleter un songbook fantasque et gourmand, de Claudio Monteverdi à Leonard Cohen en passant par Purcell, Fairouz, John Lennon ou Tom Waits. Voix de moire et de velours, elle suit les chemins de traverse de sa mémoire et de ses plaisirs en compagnie de Dom La Nena, violoncelliste et chanteuse. Dominique Pinto de son vrai nom, balance entre Europe et Amérique latine. Avec Jane Birkin ou dans Le Condamné à mort de Jean Genet avec Jeanne Moreau et Étienne Daho, cette toute jeune musicienne a amplement démontré l’ampleur de ses dons et de son jeu.

Voici deux femmes en liberté qui explorent un répertoire de tous les temps qu’elles livrent avec une irrésistible légèreté. Rien de plus émouvant…

Madamelune Production

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :