Puissance d’impact de l’activité sur les réseaux sociaux: Adhésion salutaire et Approximation néfaste

En Turquie, une contestation en ligne d’ampleur « phénoménale » et très bien préparée

http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/06/03/en-turquie-une-contestation-en-ligne-d-ampleur-phenomenale-et-tres-bien-preparee_3422940_3214.html

[…] « En 24 heures [entre le 31 mai et le 1er juin], il y a eu près de 2 millions de tweets en lien avec les manifestations. […] 90 %, environ, des tweets géolocalisés viennent de Turquie et 50 % d’Istanbul même. […] Près de 88 % de ces tweets sont rédigés en turc, ce qui suggère que l’audience de ces tweets est constituée d’autres citoyens turcs et non de la communauté internationale », notent deux chercheurs de la New York University, estimant d’ores et déjà « phénoménal » le rôle joué par les réseaux dans cette crise (à lire en anglais sur Al-Jazeera).

Les enjeux principaux de tous ces messages : afficher librement son soutien à la contestation, mais aussi témoigner au mieux du développement des manifestations […]

[…] Parmi tous ces messages, extrêmement viraux (une photo peut comptabiliser des centaines voire des milliers de retweets), de nombreuses « informations » étaient parfois invérifiables, parfois largement exagérées, sinon mensongères.[…]

[…] Autant d’approximations qui portent atteinte à la crédibilité du mouvement en ligne #OccupyGezi, alors que son ampleur, de même que les violences, qui ont fait des centaines de blessés lors des manifestations, sont bien réelles.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :